Huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia)

L’huile essentielle de tea tree, ou arbre à thé, fait partie de ces petits flacons qu’il est toujours bon d’avoir à portée de main. Peu coûteuse, cette ambassadrice de l’aromathérapie constitue une alternative douce et naturelle pour soigner et soulager de nombreux bobos. Elle est généralement utilisée pour traiter les états infectieux de la peau et des muqueuses, mais également pour assainir son environnement.

Un peu d’histoire…

L’arbre à thé est originaire du Queensland et de New South Wales, en Australie. Il a été découvert en 1770 par James Cook, un navigateur appartenant à la marine royale britannique. À cette époque, les marins anglais utilisaient les feuilles en infusion pour remplacer leur boisson préférée, ce qui lui vaut aujourd’hui encore l’appellation d’« arbre à thé ». Ce nom porte souvent à confusion, car les feuilles de Melaleuca alternifolia ne sont pas utilisées pour le thé. Les aborigènes quant à eux l’utilisaient depuis longtemps pour diverses utilisations : son écorce aidait à la construction des pirogues, son bois était transformé en charbon de bois et ses feuilles étaient utilisées comme désinfectant contre le rhume, la fièvre et sur les blessures.

Ce n’est qu’au début du 20e siècle, lorsque les études scientifiques se font de plus en plus nombreuses, qu’on commença à s’intéresser réellement à son huile essentielle et ses propriétés thérapeutiques puis à sa production à partir des feuilles fraiches. Avec les phénomènes d’antibiorésistances actuels, le tea tree est de plus en plus utilisé pour traiter certaines infections. Aujourd’hui encore, cette huile essentielle est parmi l’une des plus étudiées et encore beaucoup de publications apparaissent à son sujet.

Botanique

Nom commun : Arbre à thé ou Tea tree
Nom botanique : Melaleuca alternifolia
Famille : Myrtacées

Arbre persistant endémique de l’Australie, de 3 à 10 m avec un feuillage étroit et fin d’un vert vif. Ses fleurs sont blanches.

Partie distillée : Rameaux feuillus
Période de récolte : de juin à novembre

Principes actifs

Alcools terpéniques (monoterpénols) : Terpinène-1-ol-4, α-terpineol (35-45%)
Monoterpènes : α et γ terpinène, paracymène (20-30%)

Propriétés thérapeutiques

Anti-infectieux à large spectre d’action (moins agressif que les huiles essentielles riches en phénols)
Antiparasitaire
Immuno-modulateur

Indications

Tout type d’infection : bactérienne, candidosique, virale, parasitaire… Interne ou externe.

Contre-indications

À utiliser par voie orale ou voie cutanée.
Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 3 ans et la femme enceinte ou allaitante.
Elle s’utilise diluée dans une huile végétale de préférence, comme l’huile de calendula.

Recettes

Infections

Voie orale :
1 goutte 3 fois par jour sur un support neutre, pendant 5 jours.

Voie cutanée :
2 à 3 gouttes pures ou diluées, 2 à 3 fois par jour sur la zone ciblée, pendant 5 jours.

Acné

Appliquez 1 goutte, pure ou diluée dans une goutte d’une huile végétale, 3 fois par jour sur le bouton.
Vous pouvez également mélanger avec Lavandula latifolia pour plus d’efficacité.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Tea tree

Pour profiter sereinement de votre été, Axelle, notre directrice qualité, vous révèle son TOP 6 des indispensables à emmener dans votre valise. Huiles essentielles, crème apaisante ou encore diffuseur USB, de quoi remplir votre trousse de secours avec des remèdes naturelles. Que ce soit pour soigner les petits bobos, vous protéger des insectes ou tout simplement vous détendre, ils vous permettront de profiter au maximum de ces vacances que vous avez tant mérités !

1. L’huile de soin Douceur Cutanée

L’huile de soin Douceur Cutanée réhydratera et prendra soin de votre peau après une journée au soleil. Une application le soir sur le corps après la douche et votre peau sera régénérée. Son odeur fleurie d’Ylang Ylang et de Lavande vous apaisera pour la soirée. La sensation d’échauffement de la peau sera ainsi calmée, la régénération cellulaire stimulée.

Attention, cette huile ne protège pas des effets du soleil, elle ne doit donc pas être appliquée avant une exposition au soleil.

2. L’huile essentielle de Lavande Aspic

C’est l’incontournable de la trousse d’urgence ! Comme son nom l’indique, l’huile essentielle de Lavande aspic vous servira pour soulager les brûlures superficielles, ou encore pour apaiser les piqûres d’insectes ou de végétaux.

Ne l’oubliez pas lors de vos balades en forêt. Si vous avez optez pour la mer ou la montagne, elle vous servira également en cas de brûlures dues au soleil…

Comment s’en servir ?

Pour soulager une piqûre : appliquez 2 gouttes pures le plus tôt possible après la piqure

En cas de brûlure : utilisez 3 à 6 gouttes pures sur la zone à traiter, 2 à 3 fois par jour.

3. La crème apaisante Phytocalm

Si votre peau est sensible et que vous ne pouvez pas utiliser d’huile essentielle, nous vous conseillons d’emporter la crème apaisante Phytocalm avec vous. Elle s’utilise également en cas de piqûres ou brûlures sur les plus petits (à partir de 3 ans), cette pommade saura donc vous être utile.

Appliquez une noisette de crème sur la zone à soulager le plus tôt possible et vous pourrez ainsi continuer à profiter de vos vacances en toute tranquillité.  Elle calme immédiatement les sensations de brûlure et de démangeaison grâce à une association d’huiles essentielles et d’extraits végétaux aux effets anti-inflammatoires et apaisants.

4. L’huile essentielle de Géranium Rosat ou de Citronnelle

Le soir venu, vous souhaitez profiter de vos vacances sans être dérangé par les moustiques. Alors diffusez quelques gouttes d’huiles essentielle de Géranium rosat avec notre diffuseur USB.

Vous n’aimez pas l’odeur du Géranium ? Pas de panique, choisissez l’huile essentielle de Citronnelle. Ces 2 huiles sont d’excellentes répulsives pour les moustiques.

Si vous n’avez pas de diffuseur, mettez quelques gouttes sur un mouchoir que vous laissez dans votre chambre ou votre tente. 

5. Le spray anti-douleur Kaodol 10 ml

Le petit format de ce spray anti-douleur vous permettra de le glisser facilement dans la valise (même en cabine !) et de l’emporter avec vous sur tous vos parcours de randonnées. Il vous sera utile en cas d’entorse, coups, déchirures, élongations… Le spray Kaodol contient une synergie d’huiles essentielles 100% naturelles qui soulagera rapidement vos muscles et vos articulations après l’effort.

6. Le diffuseur USB

Si de longs trajets en voiture vous attendent avant de pouvoir profiter de vos vacances, pensez à prendre avec vous notre diffuseur USB. Très pratique, il vous permettra de diffuser vos huiles essentielles préférées afin de vous détendre ou de vous rebooster sur la route.

Versez quelques gouttes dans le réservoir et branchez-le dans votre voiture grâce à l’adaptateur allume-cigare fourni.

Bonus : Si vous partez dans un pays à risques

Ces produits vous seront également indispensables si vous avez choisi comme destination un pays à risques.

Spray assainissant Nomicrob

Dans ces pays, quelques précautions supplémentaire s’imposent. Par exemple, ne buvez jamais en dehors d’une bouteille que vous ouvrez vous-même. Lavez-vous les mains et employez régulièrement le spray assainissant Nomicrob plusieurs fois par jours. En effet, il est purifiant atmosphérique, bactéricide, fongicide, acaride et acarifuge, il permet d’assainir l’air et de désinfecter les mains et les surfaces. N’hésiter donc pas à en pulvériser dans les chambres d’hôtel (oreillers, literie), dans les transports publics…

Spray répulsif Mosti-KO

Pour éviter les risques de paludisme et de dengue, pensez à appliquer régulièrement le spray répulsif Mosti-KO (toutes les 3 heures en cas de transpiration excessive). Avec son action immédiate et son efficacité testée de 5 heures, c’est la réponse alliant sécurité et efficacité pour vous protéger des moustiques, y compris en zones tropicales infestées.

Gélules immunité – Défenses naturelles

Pour renforcer votre système immunitaire, pensez à faire une cure de gélules Immunité – Défenses naturelles avant le départ. Elles stimuleront les défenses de votre organisme.

Pour vous les procurer, direction la boutique en ligne :

L’été est généralement la saison préférée des insectes et des moustiques. Et si l’été est propice aux moments de détente, certains insectes n’ont aucun scrupule à venir jouer les enquiquineurs. Avec les beaux jours, on laisse les portes et fenêtres grandes ouvertes, et résultat les petites bêtes se faufilent dans nos intérieurs. Pour éloigner naturellement moustiques, mouches, fourmis, mites et autres indésirables, rien de mieux que les huiles essentielles. De plus, elles ont déjà prouvé leur efficacité.

La Lavande vraie et le Cèdre de l’Atlas contre les mouches, mites et puces

Les huiles essentielles de Lavande vraie et de Cèdre de l’Atlas représentent de formidables alliées pour repousser les mouches, les punaises de lits, les puces et les mites. Effectivement, leurs odeurs ont une action répulsive qui permet de les éloigner tout en douceur et naturellement. En plus, l’odeur agréable et apaisante de la lavande laissera une atmosphère paisible dans votre maison sans parasite indésirable.

Comment s’en servir ?

Pour éloigner les mouches : versez quelques gouttes dans votre diffuseur.

Pour vous débarrasser des mites : versez quelques gouttes sur un mouchoir ou un morceau de bois et laissez-le dans votre armoire. De plus, cela parfumera votre linge.

Pour chasser les puces ou punaises de lit : mélangez quelques gouttes d’huile essentielle avec de l’eau et du vinaigre blanc dans un pulvérisateur et le tour est joué !

Ça marche même sur les poux : l’huile essentielle de Lavande vraie est antiparasitaire et vous permettra également de repousser les poux de la tête de vos enfants. Vous pouvez par exemple déposer une goutte derrière chaque oreille.

La Citronnelle, Le Géranium Rosat et l’Eucalyptus citronné pour repousser les moustiques

Ces 3 huiles essentielles, composées d’alcools et d’aldéhydes terpéniques, vous aideront à éloigner les moustiques de votre intérieur sans utiliser de produits chimiques.

Les modes d’utilisation

Pour profiter de votre maison en toute tranquillité, versez quelques gouttes (2 gouttes HE de Citronnelle + 2 gouttes HE de Géranium Rosat + 2 gouttes HE d’Eucalyptus citronné) dans le réservoir d’eau de votre diffuseur. Vous pouvez mettre le diffuseur dans la chambre de votre enfant 1h avant le coucher pour que sa nuit soit plus paisible.

Si vous partez en balade, vous pouvez également diluer ces huiles essentielles dans une huile végétale si vous souhaitez les appliquer directement sur la peau. Attention cependant à bien toujours les utiliser diluées car elles peuvent s’avérer irritantes. Vous pouvez également pulvériser quelques gouttes sur vos vêtements pour vous protéger et renouveler l’opération toutes les 3 heures.

Ces 3 huiles vous seront également très utiles pour vous soulager en cas de piqûres.

Nos produits prêts à l’emploi

En prévention, vous pourrez compter sur le spray répulsif Mosti-KO et son efficacité prouvée 5h pour éloigner les moustiques. Une association d’Huiles Essentielles, d’extraits végétaux et d’un répulsif de nouvelle génération sans DEET, pour allier sécurité et efficacité contre les moustiques !

La Synergie pour diffuseur Anti-moustique est un savant mélange d’huiles essentielles de citronnelle, lavandin et géranium. Elle repoussera naturellement les moustiques tout  en créant une ambiance parfumée naturelle, fleurie et agréable pour votre intérieur.

La crème apaisante Phytocalm soulage immédiatement les démangeaisons liées aux piqûres grâce à une association d’huiles essentielles et d’extraits végétaux aux effets anti-inflammatoires et apaisants.

La Menthe poivrée et le Basilic pour vous débarrasser des fourmis

L’huile essentielle de Menthe poivrée composée à 50% de menthol est une arme redoutable pour éloigner les fourmis de votre intérieur. En effet, son odeur fortement mentholée n’est pas appréciée par ces travailleuses. Par conséquent, cette huile essentielle vous permettra de les repousser et d’éviter leur invasion.

De même, les fourmis n’apprécient pas non plus l’odeur caractéristique de l’huile essentielle de Basilic.

Comment les utiliser ?

Versez quelques gouttes d’huile essentielle dans un vaporisateur et ajoutez de l’alcool ménager. Ensuite, pulvérisez aux endroits de passage des fourmis une fois par jour. Renouvelez l’opération sur quelques jours si nécessaire.

Un coffret, plusieurs recettes

Découvrez notre coffret 6 huiles essentielles pour commencer à préparer vous-même vos propres recettes.

L’huile essentielle de Lavande aspic est un incontournable de la trousse d’urgence. On l’utilise le plus souvent pour soulager les brûlures superficielles, apaiser les piqûres d’insectes mais aussi pour favoriser la cicatrisation des petits problèmes de peau. En effet, elle est également reconnue pour ses propriétés réparatrice, régénérante et assainissante en ce qui concerne les problèmes cutanés.

Un peu d’histoire…

Cette espèce de Lavande provient de la même étymologie que la Lavande officinale dont nous vous avons déjà parlé il y a quelques semaines. Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Autrefois, toutes les espèces de Lavande étaient désignées sous le même nom de « spic » sans distinction. Ce n’est que vers les années 1750 qu’elles furent différenciées et classées selon leurs caractéristiques botaniques puis elles seront ensuite bien différenciées suivant leurs caractéristiques biochimiques.

La lavande aspic est une variété sauvage, non cultivée.

Cette espèce de Lavande contient une petite quantité de camphre ce qui la différencie en partie de la Lavande officinale. Son parfum est donc légèrement différent car plus camphré. C’est pour cela qu’elle n’est pas autant utilisée en parfumerie que la Lavande officinale.

Botanique

Nom commun : Lavande aspic
Nom botanique : Lavandula spica ou Lavandula latifolia
Famille : Lamiacées

Sous-arbrisseau poussant jusqu’à 800m d’altitude seulement (contrairement à Lavandula angustifolia). On la retrouve principalement dans la garrigue et les terrains arides et calcaires proches de la mer.

Partie distillée : Sommités fleuries
Période de récolte : A la fin de l’été

Principes actifs

Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Bornéol (30-45%)
Oxydes :  1.8 cinéole (25-35%)
Cétones : Bornéone (camphre) (10%)

A la différence de la lavande officinale, cette espèce de Lavande contient très peu d’esters.

Propriétés thérapeutiques

Anticatarrhale, expectorante
Cicatrisante cutanée
Anti-infectieuse : antifongique, virucide, antibactérienne et antivirale
Détoxifiante, purifiante et assainissante
Antalgique, anti-inflammatoire

Indications

Brûlures, par exemple les coups de soleil
Pour soulager tout type de piqûres : insectes, méduses, scorpions, serpents, vives…
Cicatrisation et réparation de la peau : plaies, psoriasis, escarres…
Toux quinteuse
Mycoses (pied d’athlète), herpès labial, acné infecté
Poussées dentaires, céphalées

Pour les affections respiratoires : à utiliser en complément d’un traitement plus spécifique.

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois.

Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité.

Attention cependant, par précaution, vous devez toujours l’utiliser diluée pour les enfants en bas âge et diviser les doses par 2.

Recettes

La voie cutanée est la voie à privilégier, mais cette huile essentielle peut également s’utiliser par voie orale ou sublinguale.

Brûlure, plaie, acné :

Appliquez délicatement 3 à 6 gouttes pures dès que possible, et renouvelez 2 à 3 fois par jour.

Vous pouvez diluer dans une huile végétale si la zone est étendue.

Piqûres :

Appliquez 2 gouttes pures le plus rapidement possible après la piqûre. Renouvelez l’application régulièrement pendant 30 minutes.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande aspic

Huile essentielle de Petit Grain Bigarade (Citrus aurantium)

L’huile essentielle de petit grain bigarade (ou bigaradier) est obtenue par distillation des jeunes rameaux garnis de minuscules fruits au début de leur développement et semblables à de « petits grains ».  En aromathérapie, elle apporte calme, détente et harmonie par simple inhalation ou utilisée dans des préparations pour massages. Elle régule également la sécrétion de sébum et sera donc idéal pour les peaux grasses.

Un peu d’histoire…

Les Arabes ont introduit l’oranger en Europe au début du IXème siècle et le distillait au départ pour la parfumerie en Espagne. Ils l’utilisaient également comme arbre ornemental.

Tous les organes du bigaradier contiennent des essences (feuilles, fruits, fleurs, rameaux, écorce) mais pendant longtemps, seule la fleur a été utilisée pour son odeur très précieuse et parfumée. Ce n’est aux XVIIIème siècle qu’un médecin prône l’usage de la feuille de Bigaradier et qu’on commence à s’y intéresser pour ses propriétés antispasmodiques puissantes.

L’huile essentielle de petit grain bigarade est distillée à partir des rameaux portant les feuilles ainsi que de très jeunes fruits encore verts appelés « petits grains » d’où son nom de petit grain bigarade.

En parfumerie, elle appartient à la famille des Hespéridées, nom provenant de la mythologie grecque en référence aux Hespérides, filles d’Atlas vivant dans un jardin paradisiaque avec le pommier d’Or. Ce dernier donnait des fruits aux propriétés merveilleuses.

Botanique

Nom commun : Bigaradier, Oranger amer
Nom botanique : Citrus aurantium var. amara Feuilles
Famille : Rutacées

L’oranger amer est un arbre tropical plus résistant que les autres citrus et qui ressemble beaucoup à l’oranger doux. Il peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut.

Partie distillée : Jeunes rameaux
Origine : Madagascar, Bénin, Côte d’Ivoire

Principes actifs

Esters : Acétate de linalyle (45-60%), Acétate de neryle, Acétate de géranyle
Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol (20-25%)
Monoterpènes  : β-pinène, β-myrcène, limonène

Propriétés thérapeutiques

Antispasmodique puissante : elle favorise la détente des muscles.
Calmante, sédative : elle facilite la détente et lutte contre le stress.
Anti dépressive, régulateur de la sphère émotionnelle : elle réduit les tensions quotidiennes et lutte contre les baisses de moral.
Régénérante, tonique cutanée : elle régule la sécrétion de sébum, purifie et revitalise la peau.

Indications

Spasmophilie
Stress, angoisse, anxiété, insomnie, déprime, lassitude
Surmenage, burn out, chocs émotionnels

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois. Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité.

Attention cependant à toujours l’utiliser diluée par précaution pour les enfants en bas âge.

Recettes

Choc affectif

1 goutte sur un morceau de sucre 3 fois par jour ou 2/3 gouttes sur la face interne des poignets en joignant ses mains autour du nez et en respirant 3 fois lentement et profondément.

Insomnie

1 goutte d’Ocimum basilicum + 1 goutte de Citrus aurantium feuilles + 1 goutte de Citrus reticulata sur un petit morceau de sucre le soir au coucher.

Jambes lourdes

1 goutte de Citrus aurantium feuilles + 1 goutte d’Ocimum basilicum + 1 goutte de Citrus limon sur un morceau de sucre le soir au coucher.

Stress, angoisse

3 gouttes sur la voute plantaire, la face interne des poignets, le plexus solaire.

Peau grasse

1 goutte dans votre crème hydratante pour purifier et tonifier.

Spasmes lors des règles chez la femme

Quelques gouttes diluées dans une huile végétale.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade

Vous pouvez trouver des Huiles Essentielles partout : dans les magasins biologiques, les pharmacies, les supermarchés et parfois même dans des boutiques de souvenirs. Devant tant de choix, il n’est alors pas évident de reconnaître celles qui sont de qualité et les autres : elles ne se valent pas toutes ! Si l’Huile Essentielle s’avère être de mauvaise qualité, elle peut avoir une odeur désagréable et ses propriétés seront altérées. A travers cet article, vous aurez toutes les informations nécessaires pour choisir la bonne Huile Essentielle.

Avant tout, qu’est-ce qu’une Huile Essentielle ?

On confond souvent essence et huile essentielle. L’essence est élaborée dans les tissus de la plante aromatique où elle est stockée dans de micro-poches. Ce sont elles qui, éclatées lorsque vous froissez une feuille, une tige ou une fleur, libèrent un peu d’essence, d’où l’odeur que vous sentez.

L’Huile Essentielle est le résultat de la transformation et extraction de l’essence lors de la distillation d’une plante aromatique. Pour faire simple, l’Huile Essentielle est l’essence distillée. Leurs compositions biochimiques diffèrent sensiblement car certaines molécules de l’essence présentes dans la plante aromatique ne sont pas entraînées pendant la distillation à la vapeur d’eau.

Les Huiles Essentielles sont particulièrement riches en principes actifs : chaque huile essentielle contient plus de 100 composants. C’est pourquoi une petite quantité d’huile essentielle suffit pour être efficace car elle concentre tous les bienfaits de la plante en seulement quelques gouttes. Leurs propriétés et leur qualité varient en fonction des végétaux utilisés.

Assurez-vous qu’il est bien indiqué la mention « Huile Essentielle ». Cela peut paraitre banal, mais d’autres appellations sont possibles comme parfums, eaux florales, absolues, hydrolats, décoctions ou essences et ne sont pas des huiles essentielles !

Comment reconnaitre une Huile Essentielle de qualité ?

Une huile essentielle de qualité doit être :

100%
naturelle

La mention « 100% naturelle » n’équivaut pas à une production certifiée biologique. Elle signifie simplement que les huiles essentielles ne sont ni diluées ni modifiées. En revanche, l’encadrement législatif sur le terme « naturel » oblige simplement à ce que le produit contienne moins de 30% de molécules de synthèse.

100%
pure

Ce qui signifie que l’huile essentielle n’est ni diluée ni coupée avec un autre composant ou une autre huile essentielle. De nos jours, l’aromathérapie connaissant un grand essor, beaucoup de fabricants n’hésitent pas à falsifier les huiles essentielles pour réduire le coût. Le fabricant doit indiquer la mention « 100% pure et naturelle » sur le packaging.

100%
intégrale

Elle doit être non-déterpénée : c’est à dire qu’elle n’a pas été privée partiellement ou totalement des hydrocarbures monoterpéniques. Elle doit aussi être non rectifiée : ne pas subir une distillation fractionnée qui aurait pour but de supprimer certains constituants ou d’en modifier la teneur. Et enfin, celle-ci dit être non décolorée.

Des labels Qualité pour vous orienter

Les différents labels

Le standard d’Assurance Qualité E.O.B.B.D. (Essential Oil Botanically & Biochemically Defined) a été créé par l’un de nos fondateurs, Philippe Mailhebiau. Il est spécialiste des Huiles Essentielles depuis plus de 35 ans et promoteur d’une aromathérapie scientifique avec la créations des critères H.E.B.B.D et E.O.B.B.D.

Il explique sur son site aromanet.com que c’est au début des années quatre-vingt qu’il a créé le label H.E.B.B.D (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) qui représentait une avancée scientifique importante face aux données aléatoires qui sévissaient alors. Bien qu’ils soient encore beaucoup utilisés, il manque aujourd’hui aux labels HEBBD et HECT certaines précisions, notamment sur les spécificités biochimiques ainsi que sur l’éventuelle mention de l’absence de pesticides.

En 2000, il a fait évoluer la référence HEBBD en la dotant de nouvelles exigences et en la nommant désormais E.O.B.B.D. « Essential Oils Botanically and Biochemically Defined ».

Cette même année, il a mis en place des procédures pour une méthode d’analyse et de contrôle qualité qui obtint la certification ISO 9002. La garantie EOBBD Quality-Assurance est la plus pointue du marché, assurant la traçabilité, la nature et la composition des essences. 

LE CONTRÔLE E.O.B.B.D. : une garantie nécessaire de qualité

Le processus d’identification d’une Huile Essentielle porte sur :

  • L’espèce botanique doit préciser le genre, l’espèce et la sous espèce si nécessaire afin d’éviter toute confusion entre différente espèce du même nom comme par exemple la lavande qui peut être la lavandula angustifolia spp angustifoliaou lavandula spica ou encore lavandula stoechas.  Ces différentes huiles essentielles n’ont pas la même composition biochimique et par conséquent une activité thérapeutique différente et parfois même une toxicité différente.
  • L’origine géographique précisant le pays d’origine de la plante. Ceci caractérisera sa composition biochimique. Par exemple, l’huile essentielle de Rosmarinus officinalis se cultive au Maroc, en Provence ou en Corse et sa composition biochimique est totalement différente.
  • Le mode de culture afin de savoir si la plante est de culture sauvage, cultivée ou encore biologique.
  • Le stade de développement précisant si la plante a été recueillie avant ou après floraison.
  • L’organe distillé précisant quelle partie de la plante a été distillée. La composition biochimique peut varier d’un organe à l’autre comme dans le cas de l’huile essentielle de Girofle où l’on peut distiller les boutons floraux ou la feuille.

Et le BIO dans tout ça ?

Ce n’est pas parce qu’une huile essentielle est BIO qu’elle est de bonne qualité, et vice versa. Les référentiels BIO ne s’intéressent qu’au mode de culture et non au mode opératoire de la distillation. Une huile essentielle peut être BIO mais très mal distillée. Par conséquent, elle n’aura pas la composition biochimique attendue et son odeur peut être désagréable. Un label BIO ne garantit pas une absence de pesticide dans l’Huile Essentielle ni sa bonne composition biochimique et sa qualité olfactive. Il ne garantit donc pas non plus ses propriétés.

Par ailleurs, les producteurs/fabricants n’ont pas toujours les moyens financiers de mettre en place des structures pour revendiquer une huile essentielle BIO. Ce n’est pas pour autant qu’ils ne font pas une huile essentielle de qualité avec une culture sans pesticide.

Pour finir, certaines huiles essentielles sont distillées à partir de plantes en culture sauvage pour lesquelles il est difficile de contrôler et donc d’obtenir une certification BIO à la différence d’une huile essentielle obtenue à partir de plantes cultivées.

Attention donc au choix d’une huile essentielle dite biologique, il n’est pas toujours justifié…

Retrouvez nos Huiles Essentielles certifiées E.O.B.B.D. sur notre boutique en ligne.

Avec sa très bonne tolérance cutanée, l’huile essentielle de lavande officinale est un must dans les trousses familiales ! En plus de son parfum agréable, elle possède de nombreuses propriétés : calmante, cicatrisante, anti-inflammatoire, antiseptique, antibactérienne… Nous partons aujourd’hui à la découverte de cette huile essentielle extraordinaire.

Un peu d’histoire…

Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Diverses utilisations étaient également faites : soin des plaies au 16ème siècle, contre la peste au 18ème siècle ou encore pour éloigner le mauvais œil.

C’est au 20ème siècle que les propriétés de la Lavande officinale ont commencé à être réellement étudié grâce à René Gattefossé, un des pères fondateurs de l’aromathérapie contemporaine. Très gravement brulé lors d’une explosion dans son laboratoire, il applique cette huile essentielle sur ses plaies et obtient des résultats spectaculaires confirmant les propriétés antiseptiques et cicatrisantes de l’huile essentielle de Lavande.

L’huile essentielle de Lavande est de nos jours très utilisée en parfumerie. On la retrouve très souvent comme note de tête dans différentes compositions.

C’est également une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie. Attention à ne pas la confondre avec Lavandula stoechas ou Lavandula spica qui ont des compositions biochimiques très différentes et par conséquent une utilisation thérapeutique bien différente. Il ne faudra également pas confondre l’huile essentielle de Lavande officinale avec l’huile essentielle de Lavandin qui est issue d’une espèce hybride. Leur composition chimique et leur odeur reste similaire sans pour autant être identique. La vraie lavande étant rare, elle est souvent falsifiée et remplacée par une huile essentielle de Lavandin plus bon marché mais beaucoup moins fine.

Botanique

Nom commun : Lavande vraie (sauvage) ou Lavande officinale (cultivée) ou encore Lavande fine
Nom botanique : Lavandula angustifolia
Famille : Lamiacées

Sous abrisseau poussant entre 700 et 1800m d’altitude.

Partie distillée : Les fleurs
Floraison de Juin à Juillet

Principes actifs

Esters : Acétate de linalyle, Acétate de lavandulyle, Acétate de géranyle (50%)
Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Lavandulol, Alpha terpineol, Géraniol (35-45%)
Sesquiterpènes : Beta-caryophyllène (3-5%)

Propriétés thérapeutiques

Antispasmodique puissante, antalgique
Calmante, sédative, anti dépressive : elle permet de réparer les troubles du sommeil et les tensions diverses.
Cicatrisante, régénératrice cutanée : elle agit sur les plaies, brûlures, ulcère, irritation cutanée.
Elle est anti-inflammatoire, antiseptique et antibactérienne.

Indications

Crampes musculaires, contractures
Toux, asthme
Stress, angoisse, anxiété, insomnie
Acné, psoriasis, brulure, plaie
Rhumatismes

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois. Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité. Attention cependant à toujours l’utiliser diluer par précaution pour les enfants en bas âge.

Recettes

Brûlures, plaies, acné, eczéma

3 gouttes diluées dans une huile végétale à appliquer délicatement.

Insomnies, angoisses, stress

A utiliser seule ou en synergie avec Citrus aurantium feuilles et Chamaemelum nobile

Voie externe

Elle peut s’utiliser pure ou en dilution dans une huile végétale. Appliquer 3 gouttes du mélange pur sur la plante des pieds, les poignets et le plexus solaire pour les angoisses, insomnies.

A utiliser également en diffusion pour une atmosphère apaisante et relaxante.

Pour parfumer vos armoires ou votre lessive

Pour parfumer votre linge, vous pouvez ajouter 2 gouttes à votre lessive.
Versez 2 gouttes sur un coton et placez-le dans votre armoire pour y diffuser une odeur agréable.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande Officinale

Huile essentielle d'Hélichryse Italienne - Immortelle (Helichrysum italicum)

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est un anticoagulant et anti-hématome très puissant, d’où son surnom d’huile du boxeur. Nous vous faisons aujourd’hui découvrir cette huile essentielle extraordinaire que l’on retrouve très souvent dans les listes d’indispensables malgré son prix élevé, tant elle devient rapidement privilégiée pour soigner les petits bobos quotidiens.

Un peu d’histoire…

Son nom vient du grec « Helios » : soleil, et de « Chrysos » : or, allusion à la couleur et la disposition des fleurs de cette plante ressemblant à des petits soleils. Cette plante, aussi connue sous le nom d’immortelle en référence à ses fleurs qui ne se fanent pas, s’utilise depuis l’Antiquité. Dans la mythologie grecque, elle est employée en symbole de l’immortalité par Apollon. D’ailleurs, Théophraste, puis Pline et Dioscoride, mentionnaient déjà l’hélichryse dans leurs écrits.

Cette plante fut ensuite délaissée et ce n’est qu’au XIXème siècle qu’elle fut réutilisée avec Napoléon, puis dans les hôpitaux pendant la seconde guerre mondiale. Mais son utilisation thérapeutique ne fut réellement mise en œuvre qu’au XXème siècle lorsqu’on découvrit l’ensemble de ses propriétés extraordinaires.

La présence d’azulène donne à l’huile essentielle d’immortelle sa couleur vert émeraude si spécifique.
En effet, le genre Helichrysum compte plus de 400 espèces et seulement quelques-unes s’utilisent dans le domaine thérapeutique : H. angustifolium, H. gymnocephalum, H. bractiferum. Attention à ne pas les confondre car elles n’ont pas la même composition biochimique et, par conséquent, elles ont une activité thérapeutique différente. De plus, son prix élevé s’explique du fait du rendement de distillation très bas et de la faible disponibilité de cette huile essentielle par rapport à une demande forte et croissante.

Botanique

Nom commun : Hélichryse italienne, Immortelle
Nom botanique : Helichrysum italicum
Famille : Astéracées

Plante d’environ 20 à 30cm de haut avec des feuilles très fines, alternées et argentées.

Partie distillée : Sommités fleuries
Origine : Corse, Balkans

Principes actifs

Esters terpéniques : acétate de néryle (30 à 45%)
Cétones terpéniques : β-diones (5 à 10%)
Sesquiterpénes : Italicène, γ-curcumène (15 à 20%)
Monoterpènes : Limonène, Pinènes (15 à 20%)

Propriétés thérapeutiques

Anti-hématome très puissante, anticoagulante, antiphlébitique : c’est LA plante de la circulation sanguine !
Anti-inflammatoire, Antalgique
Antispasmodique
Cicatrisante cutanée
Hypocholestérolémiante, elle va aider à faire baisser le taux sanguin de cholestérol.

Indications

Hématomes, phlébites, prévention de chirurgie
Arthrites, tendinites, déchirures musculaires, élongations
Couperose
Hypercholestérolémie

Contre-indications

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez les patients sous traitement anticoagulant, ni chez la femme enceinte et le bébé sans avis d’un médecin aromathérapeute.

Recettes

Hématomes, Coups

Récents : 2 à 6 gouttes pures (en fonction de l’étendue du coup) à appliquer immédiatement localement en massage. Vous pouvez aussi répétez 3 à 4 fois dans la journée selon le besoin.
Pour les enfants, il faut diluer dans une huile végétale d’Arnica.

Anciens : 2 gouttes d’Helichrysum italicum + 2 gouttes de Lavandula angustifolia + 2 gouttes Rosmarinus officinalis sb 1.8 cinéole diluées dans une huile végétale de Millepertuis. Appliquez ce mélange 2 à 3 fois par jour pendant plusieurs jours.

Entorses

Mélangez 2 gouttes d’Helichrysum italicum + 2 gouttes d’Eucalyptus citriodora diluées dans une huile végétale d’Arnica (4 gouttes). Appliquez localement plusieurs fois par jour pendant 3 jours.

Prévention de chirurgie

Grâce à ses propriétés réparatrices et anti-hématomes puissantes, vous pouvez appliquer 1 à 2 gouttes (suivant l’étendue) pures sur la zone concernée en prévention avant une intervention chirurgicale.

Nos produits contenant de l’huile essentielle d’hélichryse italienne

Huile essentielle de Gingembre (Zingiber officinale)

Le gingembre est très utilisé en tant qu’épice mais ses propriétés médicinales, notamment aphrodisiaques, sont reconnus depuis des siècles. En aromathérapie, l’huile essentielle de Gingembre stimule la digestion et possède des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, on l’utilise par exemple en cas de nausées ou contre le mal des transports. Elle apporte également tonus et énergie.

Un peu d’histoire…

Le nom Gingembre vient du sanskrit Singabera qui signifie « en forme de corne », en lien avec la forme particulière du rhizome de gingembre.
Le Gingembre, originaire d’Asie, est une plante incontournable de la médecine chinoise et ayurvédique depuis plusieurs siècles. On l’utilisait traditionnellement, en Asie, pour ses propriétés digestives et aphrodisiaque, tonifiante.
Dioscoride, médecin grec du 1er siècle, décrira le gingembre et son utilisation médicinale dans son traité « De Materia medica ».
De nos jours, le gingembre est connu pour ses vertus aphrodisiaques et ses propriétés anti-nauséeuses. Il est également très apprécié en cuisine pour son goût chaud et piquant.

Botanique

Nom commun : Gingembre
Nom botanique : Zingiber officinale
Famille : Zingibéracées

Plante vivace tropicale d’environ 0.90m de haut avec des feuilles persistantes lancéolées et des fleurs blanches et jaunes.

Partie distillée : Rhizome
Origine : Madagascar, Bénin, Côte d’Ivoire

Principes actifs

Terpènes : α-pinène, camphène, limonène, β-phellandrène (15%)
Sesquiterpènes : γ-bisabolène, zingibérène, β-sesquiphellandrène, ar-curcumène (60%)
Sesquiterpénols : nérolidol, zingibérénol (3%)

Propriétés thérapeutiques

Stimulante digestive : carminative (favorise l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production), stomachique (aide au fonctionnement de l’estomac et favorise la digestion), régulatrice du transit intestinal.
Tonique : anti-dépresseur physique et psychique, aphrodisiaque, tonique général
Antalgique
Anti-inflammatoire
Zingiber officinale

Indications

Flatulences, indigestion, constipation, inappétence, nausées, mal des transports Douleurs articulaires et rhumatismales
Bronchites catarrhales chroniques
Impuissance

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et par les enfants de plus de 3 ans.
Elle peut manifester des irritations cutanées à l’état pur chez certaines personnes.

Recettes

Nausées de grossesse

1 à 2 gouttes sur un support neutre (morceau de sucre, comprimé neutre, miel…), à garder sous la langue.

Nausées (hors grossesse) et mal des transports

2 gouttes de Citrus limon + 1 goutte de Zingiber officinale + 1 goutte de Mentha piperita sur un support neutre à garder sous la langue avant de partir et quand on en ressent le besoin pendant le voyage

Constipation

Voie orale : 1 goutte de Cinnamomum verum Ecorce + 1 goutte de Zingiber officinale + 1 goutte de Rosmarinus officinalis sb verbénone sur un support neutre après chaque repas.

Digestion

Voie cutanée : 2 gouttes de Zingiber officinale dans une huile végétale (dilution à 50%) en massage sur l’abdomen.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de gingembre

Huile essentielle d'Ylang-Ylang (Cananga odorata)

L’ylang-ylang est une plante très appréciée des parfumeurs pour son odeur florale et épicée, mais elle recèle également de nombreuses vertus. En aromathérapie, l’huile essentielle d’ylang-ylang est employée comme tranquillisant. Elle régule le système nerveux et permet de combattre le stress et la dépression. Elle régule également la tension artérielle et le rythme cardiaque. L’huile essentielle d’ylang-ylang est relaxante et propice au plaisir des sens.

Un peu d’histoire…

L’ylang-ylang est un arbre originaire des Philippines. Son nom lui a d’ailleurs été donné par les Philippins et signifie « la fleur des fleurs ». Charmé par leur odeur suave et envoutante, un marin commença à en distiller les fleurs, à Manille aux Philippines. En Indonésie, les fleurs d’ylang-ylang sont traditionnellement répandues sur la couche des jeunes mariés pour stimuler leur nuit de noces.

Très rapidement, la distillation s’organise à plus grande échelle, essentiellement pour la parfumerie. L’ylang-ylang est introduit notamment à la Réunion, puis à Madagascar, aux Comores et à Mayotte où il s’acclimate facilement avec la chaleur humide des forêts tropicales.

Cette huile essentielle devient célèbre en 1926 avec le parfum Bois des Iles de Coco Chanel. Son odeur florale, épicée, chaude et envoutante séduit rapidement le milieu de la parfumerie et on la retrouve aujourd’hui dans de nombreux parfums. La distillation de cette huile essentielle, pouvant durer jusqu’à 20h, permet de recueillir plusieurs fractions avec des compositions légèrement différentes. L’aromathérapie utilise l’huile essentielle d’ylang-ylang à distillation complète, plus équilibrée chimiquement et plus riche thérapeutiquement. De son côté, la parfumerie préférera utiliser les premières fractions (recueillies en début de distillation) car plus fines et plus odorantes.

Botanique

Nom commun : Ylang-Ylang
Nom botanique : Cananga odorata
Famille : Annonacées

Arbre de 2 à 3m de haut au feuillage persistant. Il peut atteindre jusqu’à 30m de haut dans son milieu naturel (hors culture).

Partie distillée : Fleur

Principes actifs

Alcools terpéniques : Linalool (5 à 10%)
Sesquiterpènes : α-farnésène (5 à 10%), Germacrène-D (15 à 30%), β-caryohyllène (10 à 20%)
Esters terpéniques : acétate de géranyle (5 à 15%), acétate de benzyle (10%), benzoate de benzyle (5 à 10%)
Phénols aromatiques : paracrésol (5%)
Phénols M-éther : paracrésol M-éther (15%)

Propriétés thérapeutiques

Equilibrante nerveuse : sédative et relaxante pour les personnes trop excitées, tonique et euphorisante pour les personnes dépressives.
Calmante cardiaque et hypotensive : tranquillisante, elle permet de réguler la tension artérielle et le rythme cardiaque.
Antispasmodique puissante : elle aide à décontracter les muscles en cas de spasmes.
Antidouleurs : elle est antalgique et anti-inflammatoire.
Aphrodisiaque : tonique sexuelle (féminin), elle aide à exprimer ses émotions et sa sensualité.
Tonique circulatoire
Régénérant et tonique cutanée
Tonique capillaire
Cananga odorata

Indications

Hypertension artérielle, tachycardie
Fatigue sexuelle, frigidité
Stress, angoisse, insomnies, dépression
Douleurs musculaires intenses (contractures, crampes…)
Chute de cheveux
Douleurs spasmodiques

Contre-indications

Cette huile essentielle est déconseillée chez la femme enceinte pendant les 3 premiers mois de grossesse et chez l’enfant de moins de 3 ans.
Elle peut manifester des irritations cutanées à l’état pur chez certaines personnes.
En raison de ses propriétés hypotensives, il faut l’éviter en cas d’hypotension.
Son odeur entêtante peut déranger lorsqu’elle est trop dosée.

Recettes

Insomnies, Angoisses, Stress

Voie cutanée : 1 goutte sur les poignets 3 à 4 fois par jour ou 2 gouttes de Cananga odorata + 2 gouttes de Lavandula angustifolia dans 10ml d’huile végétale en massage sur le plexus solaire et le dos.

En diffusion : Quelques gouttes dans votre diffuseur.

Chute de cheveux

Ajoutez simplement 2 gouttes à votre dose de shampoing habituelle, laissez agir 5 minutes puis rincez abondamment.

Douleurs musculaires intenses

2 gouttes pures ou diluées sur les poignets, 3 fois par jour et respirer avec la méthode d’olfactothérapie.

Voie cutanée : 2 gouttes de Cananga odorata + 2 gouttes de Chamaemelum nobile + 10 gouttes d’huile végétale, à utiliser en massage sur la zone douloureuse.

Nos produits contenant de l’huile essentielle d’ylang-ylang