La semaine dernière, nous vous parlions du mal des transports qui touche plus de 3 millions de personne en France de façon chronique. Pour y remédier, nous vous proposions nos gélules Confort Hépatique à prendre la veille et le jour du départ. Mais ces gélules peuvent être utiles dans bien d’autres cas que nous vous invitons à découvrir dans cet article…

Le foie est un organe essentiel à notre organisme de par ses nombreux rôles :

  • Digestion : il aide à la digestion et participe à la production d’enzymes digestives. Il synthétise également la bile et plusieurs protéines impliquées dans la coagulation du sang.
  • Épuration : il détoxifie l’organisme en métabolisant et éliminant les substances toxiques telles que l’alcool, les médicaments, les drogues…
  • Stockage : il assure un rôle de stockage pour les vitamines et glucides. Cette énergie est ensuite redistribuée à l’organisme quand c’est nécessaire.

Au quotidien, notre foie est très souvent malmené et peut être surchargé par une accumulation de mauvaise alimentation, de tabac, d’alcool ou encore de médicaments. Sa surcharge engendre alors divers troubles comme l’insomnie, l’acné, la fatigue chronique, des maux de têtes, des infections, des intoxications alimentaires/médicamenteuses, la constipation, la nausée, des vomissements…

Lorsque le foie fatigue, tout se dérègle car il n’assure plus son rôle d’élimination, de synthèse et de stockage.

Composition

Les gélules Confort Hépatique contiennent une synergie active d’Huiles Essentielles E.O.B.B.D qui vous permettront de restaurer l’activité de votre foie afin qu’il retrouve toutes ses fonctions :

Les huiles essentielles

Citron

Le Citron, riche en monoterpènes (limonène, pinène) est un régulateur hépatique. Il active le système enzymatique hépatocytaire du cytochrome P450, ce qui augmente la détoxification hépatique.

Menthe poivrée

La Menthe poivrée, riche en monoterpenols comme le menthol, est anti-inflammatoire, cholagogue et cholérétique. C’est un activateur métabolique hépatique qui augmente l’activité des hépatocytes et celle des cellules de Kupffer. Les monoterpénols, en particulier le menthol, facilitent la progression des ondes péristaltiques le long de l’arbre biliaire en fonction des besoins alimentaires.

Fenouil

Le Fenouil, riche en trans-anéthole, est un antispasmodique. Il permet de stimuler la digestion

Romarin sb 1.8 cinéole

Le Romarin sb 1.8 cinéole est un tonique hépatique polyvalent. Le 1.8 cinéole est un tonique circulatoire qui augmente le débit sanguin au sein des espaces portaux et des lobules hépatiques. Les hépatocytes, mieux vascularisés, peuvent développer leur activité métabolique.

Estragon

L’Estragon, riche en méthylchavicol (éther), est un puissant anti spasmodique des fibres lisses du cholédoque et de la vésicule biliaire.

Anis étoilé ou Badiane

L’Anis étoilé ou Badiane, riche en trans-anéthole (éther), est un décongestionnant hépatique, tonique et digestif. Elle stimule la sécrétion biliaire.

Conseils d’utilisation :

Prenez 2 gélules avec un verre d’eau le matin à jeun et 2 gélules le soir au coucher avec un verre d’eau.

Quand le foie fatigue, tout se dérègle. Un effort s’impose. Limitez les corps gras (friture), la nourriture industrielle, les sodas, les laitages, l’alcool. Employez de l’huile d’olive, des herbes et des épices, ainsi que la cuisson vapeur et à basse température.
Le matin à jeun, buvez un thé vert avec un peu de jus de citron.

Femmes enceintes et enfants de moins de 7 ans, demandez conseil à votre médecin aromathérapeute.

Les vacances arrivent et vous rêvez de partir avec vos enfants mais impossible pour eux de voyager sans être malade… Le mal des transports survient essentiellement en voiture mais aussi en bateau, avion… Rassurez-vous, il n’y a rien de grave et il existe des moyens naturels pour l’éviter et voyager en tout tranquillité. Nous allons vous donner les clés pour utiliser l’aromathérapie afin de prévenir le mal des transports et y remédier dès l’apparition des premiers symptômes.

Quelles en sont les causes ?

Le mal des transports est lié à une contradiction entre les informations reçues par les yeux qui perçoivent un mouvement et celles reçues par l’oreille interne. Ces informations sont transmises au cerveau pour être analysées et si les deux informations se contredisent, l’organisme ne peut pas juger ce qu’il se passe. C’est ce qu’on appelle communément le « mal des transports ».

Lorsque vous êtes assis en voiture, vos yeux perçoivent un mouvement à l’extérieur (route qui défile, virages…) mais en réalité votre organisme estime que vous ne vous déplacez pas physiquement. Ce phénomène crée une information contradictoire au niveau du cerveau qui ne peut pas adapter l’organisme au mouvement et engendre parfois des nausées et des vomissements. Plus le mouvement du véhicule est important et plus vous aurez de risque d’être malade.

Quels en sont les symptômes ?

Dans un premier temps, une sensation de mal-être et d’inconfort se fait ressentir dans la partie haute du ventre. Nausées, vomissements, vertiges, maux de tête, fatigue et pâleur sont les symptômes typiques du mal des transports.

En général, ces signes disparaissent à l’arrêt, quelques minutes après la sortie du véhicule. Ils peuvent aussi s’atténuer avec la répétition des voyages ou au bout de deux à trois jours en cas de déplacement prolongé.

Que faire pour prévenir le mal des transports ?

Vous devez éviter de manger des repas trop copieux, trop riche avant le départ ou même la veille. Privilégiez les repas légers.

Reposez-vous avant de partir.

Lors du voyage, restez calme et détendez-vous. Abstenez-vous de lire, d’écrire ou d’entreprendre une activité qui réclame votre attention visuelle. Regardez l’horizon et limitez la sensation de mouvement (soyez stable). N’hésitez pas à prendre l’air régulièrement et respirez profondément.

Les huiles essentielles en prévention :

Prenez la synergie d’huiles essentielles suivante avant et pendant le voyage sur un morceau de sucre ou un comprimé neutre :
1 goutte Mentha piperita (Menthe poivrée) + 1 goutte Zingiber officinale (Gingembre) + 1 goutte Citrus limon (Citron).

Ces trois huiles essentielles anti-nausées seront votre remède pour tous vos voyages.

Attention, cette recette est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Pour les enfants à partir de 5 ans : n’utilisez qu’une goutte de Citrus limon (Citron) sur un morceau de sucre avant et pendant le voyage.

Nous vous conseillons également nos gélules Confort Hépatique à prendre la veille et le jour du départ.

Comment lutter avec l’aromathérapie quand les premiers symptômes se manifestent ?

Lorsque vous sentez venir les premiers symptômes, fermez les yeux quelques minutes, respirez calmement et profondément. Prenez l’air.

Respirez quelques gouttes d’huile essentielle de Mentha piperita (Menthe poivrée). Cette huile essentielle est anti-vomitive.

Dès les premiers symptômes, prenez la synergie d’huiles essentielles citée ci-dessus (1 goutte Mentha piperita + 1 goutte Zingiber officinale + 1 goutte Citrus limon sur un support neutre).

 

Gélules Confort Digestif : l'association optimum d'huiles essentielles pour une bonne digestion

Une alimentation déséquilibrée, la vie stressante, le manque de temps transforment souvent les repas en épreuve de force pour notre organisme. Lourdeurs, ballonnements, somnolence après les repas, voire prise de poids, fatigue, céphalées… Autant de désagréments qui peuvent résulter d’une digestion difficile ou perturbée.

La stimulation naturelle de notre métabolisme digestif et intestinal est garante d’une meilleure forme, d’une activité physique et intellectuelle améliorée, d’un bon fonctionnement du métabolisme d’assimilation et d’élimination. Pour cela, nous vous proposons cette semaine de découvrir nos gélules Confort Digestif. Elles vous permettront de ré-équilibrer votre métabolisme digestif toute l’année mais aussi ponctuellement après des repas copieux ou une intoxication alimentaire.

Composition

Ces gélules contiennent une synergie active d’Huiles Essentielles E.O.B.B.D qui stimuleront et amélioreront votre système digestif :

Romarin sb 1.8 cinéole

Le Romarin sb 1.8 cinéole est un tonique hépatique polyvalent. Le 1.8 cinéole est un tonique circulatoire qui augmente le débit sanguin au sein des espaces portaux et des sinus lobulaires. Les hépatocytes (cellules du foie), mieux vascularisés, peuvent développer leur activité métabolique.

Citron

Le Citron, riche en monoterpènes, est un régulateur hépatique. Il active le système enzymatique hépatocytaire du cytochrome P450, ce qui augmente la possibilité de détoxification hépatique.

Menthe poivrée

La Menthe poivrée, riche en menthol (monoterpénol), est une tonique digestive : cholagogue et cholérétique. En bref, cela signifie qu’elle stimule et favorise l’élimination de la bile.
C’est l’huile essentielle du tube digestif. En association avec le gingembre et/ou le citron, elle est également anti-vomitive et anti-nauséeuse.

Gingembre

Le Gingembre, riche en sesquiterpènes, est un tonique digestif, anti-inflammatoire et régulateur du transit intestinal en cas de ballonnement. Il est également stomachique (favorise la digestion gastrique).

Estragon

L’Estragon, riche en méthyl-chavicol, est un antispasmodique puissant ; il lève les spasmes biliaires (cholédoque et vésicule) ; le flux de la bile s’adapte ainsi aux besoins alimentaires, ce qui rééquilibre la flore intestinale. C’est d’autre part un régulateur de la motricité gastro-intestinale.

Gélules Confort Digestif - Digestion

Conseils d’utilisation :

En cure

Vous pouvez faire des cures régulières pendant 15 jours. Dans ce cas, prenez 2 gélules par jour : 1 gélule avec un verre d’eau après les 2 principaux repas. Vous dormirez mieux la nuit, vous serez plus légers. De plus, si vous faites un effort qualitatif sur votre alimentation, vous perdrez du poids.

Après un repas copieux

En cas de digestion lente, d’estomac paresseux, de ballonnements, de somnolence après les repas, prenez 2 gélules 10 mn après avoir fini de manger.

En cas de repas de fête durant lequel vous avez vraiment abusé, reprenez 2 gélules 30 mn après la première prise (et mettez-vous à la diète les trois jours suivants).

Bien digérer, c’est bien assimiler et bien éliminer !

Vous connaissez l’adage de Molière : « Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger ! »

C’est logique, mais l’acte de manger, s’il fait partie des essentiels pour exister, fait aussi partie des plaisirs de la vie ; alors nous sommes gourmands. Si ce n’était que cela, cela n’aurait pas de lourdes conséquences sur la santé, il suffirait de nous mettre de temps en temps au régime et nos organismes seraient en mesure de supporter nos excès passagers.

Mais voilà que nous les empoisonnons constamment par une alimentation industrielle, bourrées d’additifs, de colorants, d’exhausteur de goût, de perturbateurs endocriniens. La nourriture industrielle nous tue à petit feu et la médecine ne peut rien contre cela.

La santé du monde va mal et plus le marché mondial augmente, plus les problèmes tels que l’obésité, le diabète, les maladies de foie, le cancer de l’estomac augmentent eux aussi.

Alors l’évidence parle d’elle-même ; rejetez ou évitez au maximum les produits alimentaires industriels : biscuits, bonbons, pizzas toutes faites, plats préparés, sucreries en tout genre, chips, sodas et autres cochonneries qui n’ont aucun pouvoir nutritif mais qui vous polluent, vous empoisonnent.

Je vous donne une image simple, imaginez que les rues soient jonchées d’ordures ménagères au point que les services de nettoyage ne peuvent plus les enlever ; cela attire les rats, les microbes, les odeurs pestilentielles, bref, les maladies.

Eh bien c’est ce qui se passe dans les corps pollués par de la mauvaise nourriture, trop grasse, hyper sucrée, bourrée de produits chimiques qui s’accumulent dans nos organes jusqu’à un point fatal. Est-ce que cela peut se comparer aux bons curry, dholl puri, légumes et poissons frais, fruits de saisons préparés à la maison ?

Alors soyez plus sérieux, faites-vous plaisir en mangeant mieux, et réapprenez à votre corps à assimiler les éléments nutritifs indispensables à la vie et à éliminer les toxines.

Pour vous aider, il y a chez Panacea Pharma trois traitements naturels que j’ai conçus et qui sont utilisés en Europe depuis des décennies.

Gélule Confort Digestif – Digestion ; sa formule d’huiles essentielles est spécialement conçue pour aider à l’assimilation de la nourriture et à l’élimination toxinique.

En cas de digestion lente, d’estomac paresseux, de ballonnements, de somnolence après les repas, prenez 2 gélules 10 mn après avoir fini de manger.

En cas de repas de fête durant lequel vous avez vraiment abusé, reprenez 2 gélules 30 mn après la première prise (et mettez-vous au régime les trois jours suivants 😉 ).

Vous pouvez faire des cures régulières pendant 15 jours, 2 gélules après le repas du midi et du soir et vous vous sentirez beaucoup mieux. Vous dormirez mieux la nuit, vous serez plus légers, et si vous faites un effort qualitatif sur l’alimentation, vous perdrez du poids.

Si votre organisme est vraiment surchargé, que vous avez régulièrement des nausées, des fatigues récurrentes, une haleine douteuse, une langue chargée le matin, cela signifie que votre foie n’en peut plus. Il est épuisé et ne peut plus assumer correctement ses fonctions.

Un remède, Gélule Confort Hépatique – Foie. Une cure de 2 semaines, 1 gélule avant les 2 ou 3 repas.

L’association de menthe, romarin, citron et autres huiles essentielles à la composition et aux effets bien contrôlés va aider votre foie à se détoxifier, se régénérer afin de pouvoir correctement remplir ses fonctions qui sont vitales pour votre organisme.

Une petite astuce, le matin à jeun, buvez un verre d’eau chaude ou de thé vert avec quelques gouttes de jus de citron. Au bout de quelques jours, cette « douche intérieure » devient indispensable tellement cela fait du bien.

Enfin, si vous souffrez d’aigreurs à l’estomac, de reflux ou d’hyper acidité gastrique, un remède, Comprimé Confort Gastrique – Estomac ! 2 comprimés quand vous avez mal, à avaler (ne pas croquer) avec de l’eau. Vous pouvez en prendre plusieurs fois par jour (Ne dépassez pas 8 comprimés par jour, même si ce sont des produits naturels).

Mais attention, si cela perdure, il vous faut consulter un médecin, vous souffrez peut-être d’un ulcère à l’estomac.

Voici 3 traitements naturels qui vont vraiment vous aider à relancer votre métabolisme digestif (ensemble des transformations), mais avant tout, mangez mieux, ne laissez pas vos enfants avaler n’importe quoi.

Pour finir, voici une astuce toute simple mais combien salvatrice : marchez !

Marchez tous les jours, avant ou après les repas, et vous verrez combien c’est salutaire.

Précautions : ne pas donner aux enfants de moins de 7 ans. De 7 à 12 ans, divisez la dose par deux. Pour les femmes enceintes, ne pas dépasser 2 gélules Confort Digestif – Digestion par jour, 1 gélule Confort Hépatique – Foie, et 3 comprimés Confort Gastrique – Estomac.

Essentiellement vôtre,

Philippe Mailhebiau