Articles

L’été est déconfiné, les vacances approchent, un vent de légèreté et de liberté souffle.

Pour se mettre en harmonie depuis chez nous, Panacea Pharma offre un programme complet avec une cure détox de
compléments alimentaires Draineur Detox et une cure massage amincissant et drainant avec le gel et l’huile de soin
Minceur.

Adieu gonflements, kilos en trop et cellulite !

Les comprimés Draineur Detox favorisent la circulation lymphatique et les fonctions hépatiques et rénales pour optimiser
le drainage et la détoxification du corps. Draineur Detox se prend par voie orale, en complément d’une bonne hygiène
alimentaire, sous forme de cure d’1 comprimé 2 fois par jour avant les repas pour soutenir les métabolismes vers l’objectif
minceur. Il est aussi préconisé après quelques excès ou une intoxication alimentaire ou médicamenteuse afin d’éliminer
toutes traces de toxines.

Draineur Detox combine les bienfaits de l’aromathérapie et de la phytothérapie avec 5 huiles essentielles chémotypées Comprimés Draineur Détox - Minceur
100% pures et naturelles et 5 extraits végétaux reconnus pour les actions diurétiques et dépuratives.

Les huiles essentielles de Citron, de Fenouil, de Gingembre, de Menthe des champs et de Romarin 1,8-cinéole alliées à l’extrait de Pissenlit, stimule le corps et le système digestif, sont lymphotoniques et améliorent la circulation sanguine.

Les huiles essentielles de Fenouil, Menthe des Champs, Romarin et les extraits végétaux de Radis Noir et Artichaut activent
le déstockage des graisses et toxines.

Le potassium de l’Artichaut, de l’Orthosiphon et du Radis noir, associé au Pissenlit participent au bon fonctionnement rénal
et luttent activement contre la rétention d’eau et la cellulite aqueuse.

L’Artichaud, le Chardon-Marie, le Pissenlit et les huiles essentielles de Gingembre, Menthe des champs et Romarin antiinflammatoires et antispasmodiques régulent et protègent les fonctions drainantes et digestives du corps.

Le système digestif stimulé, les circulations activées, le déstockage boosté et les métabolismes protégés et régulés par
Draineur Detox le corps s’allège de la cellulite et des kilos en trop pour regagner souplesse et légèreté.

 

En complément de cette action interne, le gel et l’huile de soin Minceur Panacea Pharma agissent par voie cutanée sur la
cellulite et la qualité de la peau. Les produits Minceur s’utilisent autant de fois que désiré sur les zones à raffermir : bras,
jambes, ventre par exemple. Ils contiennent une synergie de 5 huiles essentielles chémotypées 100% pures et naturelles
sélectionnées pour leurs actions anti-inflammatoires, antalgiques, toniques cutanées et microcirculatoires ciblant
particulièrement l’apparition et l’aggravation de la cellulite.

La Menthe des champs apaise, l’Eucalyptus décongestionne.

Le Palmarosa agit comme draineur lymphatique et ganglionnaire, et associé au Géranium et aux feuilles d’Oranger amer
forme un trio de choc sur la régénération cutanée contribuant à la vitalité, la souplesse et la fermeté de la peau, tout en
facilitant l’élimination des toxines. gel-minceur

 

 

 

 

Un massage circulaire léger ou une friction au gel Minceur non-collant et non gras, à la sensation fraîche et tonique et on peut s’habiller pour attaquer la journée.

 

 

huile-de-soin-minceur

 

 

 

 

Un massage circulaire caressant ou un profond palper-rouler avec l’huile de soin Minceur douce et envoûtante et on se retrouve détendu, tonifié et soigné comme au spa.

 

 

 

 

 

C’est le moment, vibrez avec à la légèreté et la liberté des beaux jours avec les produits minceur Panacea Pharma.

 

Les Huiles Essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et enfants de moins de 7 ans, demandez conseil à votre médecin aromathérapeute.
Ne jamais ingérer d’huiles essentielles en continu, aménagez une pause minimum d’une semaine par mois.
Draineur Detox est déconseillé aux personnes suivant un traitement de la thyroïde.

L’Eucalyptus Radié ou Eucalyptus Radiata, originaire d’Australie, est l’allié des personnes sensibles et des périodes hivernales. L’huile essentielle d’Eucalyptus Radié est très sûre, utilisable pour les enfants. Elle adoucit et dégage les voies respiratoires, aide à renforcer l’immunité naturelle et purifie l’air. Ce chémotype « Radiata » de l’eucalyptus est celui à toujours avoir dans sa trousse familiale de soins hivernaux pour contrecarrer toux et inflammations de saison pour toute la famille.

Un peu d’histoire…

Sur Terre, 800 espèces portent le nom d’Eucalyptus. Ce nom vient du grec « eu » – « kaluptos » signifiant « bien »-« couvert » et fait référence à l’opercule protégeant le fruit de l’arbre. Parmi ces nombreux « bien-couverts », seule une quinzaine est accessible et utilisée en aromathérapie.

Bien que traditionnellement utilisé par les Aborigènes pour panser les plaies et éloigner les moustiques, l’Eucalyptus Radié n’a été introduit en France qu’en 1804 après sa découverte en 1792 par le naturaliste français Julien Houtou de la Billardière. Parallèlement, l’importation et l’utilisation de son huile essentielle interviendra dès le début 18e siècle en Angleterre sous le nom de Menthe de Sydney en raison de l’odeur de menthe poivrée se dégageant du froissage de ses feuilles fraîches.

Botanique

Nom commun : Eucalyptus radié
Nom botanique : Eucalyptus radiata
Famille : Myrtacées

Arbrisseau, buisson ou grand arbre de 30m de haut, pouvant atteindre 50m, son tronc est gris-bleu à écorce caduque se détachant en longs rubans, et ses feuilles sont lancéolées se terminant en pointes.

Partie distillée : La feuille

Principes actifs

Oxydes terpéniques : 1,8-cinéole (60-65%)
Alcools terpéniques : α-terpinéol (8-15%)
Terpènes : α- et β-pinènes (8-18%)

Propriétés thérapeutiques

Anti infectieuse, Anti virale et Anti bactérienne
Anticatarrhale*, Expectorante, Décongestionnante et Mucolytique
Antitussive
Immunostimulante, Energisante, Tonique physique et intellectuel

* la catharrhe est une inflammation aigue ou chronique des muqueuses accompagnée d’une hypersécrétion de mucus – courante dans les voies respiratoires

Indications

Grippe, affections respiratoires aigües et chroniques
Bronchites, sinusites, rhumes, toux grasse
Perte d’énergie, fatigue chronique, asthénies profondes, concentration difficile
Prévention de toutes infections virales, acné

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois. Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et d’une innocuité remarquable. A ne pas confondre avec l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus qui est contre- indiquée pour les enfants.

Utilisation

Affections ORL

En prévention :

Voie atmosphérique : Quelques gouttes dans un diffuseur électrique d’huile essentielle d’eucalyptus radié ou de notre synergie amplitude respiratoire pour se protéger de la grippe, rhume et toutes autres affections respiratoires.

En période d’épidémie virale, la diffusion atmosphérique établit une barrière préventive efficace

Voie interne : 1 à 2 comprimés respiration par jour avant les repas

En curatif :

Voie interne :

– 2 comprimés respiration 3 à 4 fois par jour pendant 3 jours, puis 1 comprimé 3 fois par jour pendant 4 jours

– 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur un support neutre (miel, sucre, comprimé neutre…) jusqu’à 3 fois par jour.

Voie cutanée : appliquer une noisette de baume respiration sur le thorax, le dos, le ventre, la base du nez, le tour des oreilles ou sur la gorge (en évitant la thyroïde), plusieurs fois par jour si nécessaire.

Concentration, fatigue

Voie interne : 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur un support neutre (miel, sucre, comprimé neutre…) à garder sous la langue

Angoisse, insomnies

Voie cutanée : 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié pure ou diluée dans un peu d’huile végétale à masser sur la plante des pieds, les poignets ou le plexus solaire.

Acné

Voie cutanée : en application locale d’une goutte de mélange d’huile essentielle d’eucalyptus radié et d’huile essentielle de tea tree.

Huile essentielle de Niaouli

Jusqu’au début des années 1970, le Niaouli était assez méconnu du grand public. Originaire de Nouvelle Calédonie puis introduit à Madagascar et en Australie, ce n’est qu’après avoir découvert ses propriétés majeures et la facilité de son exploitation qu’elle s’est fortement développée en aromathérapie. Elle est aujourd’hui une des huiles essentielles les plus utilisées.

L’huile essentielle de Niaouli est souvent appelée « goménol » à cause de sa fabrication sur le territoire de la tribu de Gomen en Nouvelle Calédonie. A l’origine, les indigènes de cette tribu mâchaient les feuilles de Niaouli pour soigner certaines blessures. Observant cette utilisation, l’industriel Francais, Jules Prevet de retour en France étudia cette plante et déposa ensuite la marque Goménol en 1893. Il commercialisa ensuite divers produits dérivés.

Botanique

Nom commun : Niaouli

Nom botanique : Melaleuca quinquenervia

Famille : Myrtacées

Arbre d’une quinzaine de mètres de hauteur, au tronc blanc et à l’écorce molle.  

Partie distillée : La feuille

Principes actifs

Oxydes terpéniques : 1.8 cinéole (50-65%)

Alcools terpéniques : Alpha-terpinéol, viridiflorol (10-15%)

Terpènes : Alpha et Beta pinènes, Limonène, Alpha phellandrène, Beta caryophyllène (20-25%)

Propriétés thérapeutiques

Bon anti infectieux ORL et respiratoire, et génito-urinaire

Antivirale, antibactérienne, antifongique, anticatarrhale, expectorante, anti-inflammatoire

Antispasmodique

Indications

Infections virales de tout type : Grippe, mononucléose, zona, herpès, gastro-entérite virale, hépatite virale

Bronchite, rhinopharyngite, sinusite, rhume

Otite

Asthme

Contre-indications

Déconseillée aux femmes enceintes et chez les enfants en bas âge.

Recettes

Pour les infections virales : à utiliser en synergie avec Ravintsara et Melaleuca alternifolia. Par voie interne, 1 à 2 gouttes sur un support neutre jusqu’à 3 fois par jour.

Pour l’asthme : à utiliser diluer dans une huile végétale (5%). Appliquer dans le haut du dos et masser (ne pas appliquer sur la poitrine)

L’huile essentielle de Lavande aspic est un incontournable de la trousse d’urgence. On l’utilise le plus souvent pour soulager les brûlures superficielles, apaiser les piqûres d’insectes mais aussi pour favoriser la cicatrisation des petits problèmes de peau. En effet, elle est également reconnue pour ses propriétés réparatrice, régénérante et assainissante en ce qui concerne les problèmes cutanés.

Un peu d’histoire…

Cette espèce de Lavande provient de la même étymologie que la Lavande officinale dont nous vous avons déjà parlé il y a quelques semaines. Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Autrefois, toutes les espèces de Lavande étaient désignées sous le même nom de « spic » sans distinction. Ce n’est que vers les années 1750 qu’elles furent différenciées et classées selon leurs caractéristiques botaniques puis elles seront ensuite bien différenciées suivant leurs caractéristiques biochimiques.

La lavande aspic est une variété sauvage, non cultivée.

Cette espèce de Lavande contient une petite quantité de camphre ce qui la différencie en partie de la Lavande officinale. Son parfum est donc légèrement différent car plus camphré. C’est pour cela qu’elle n’est pas autant utilisée en parfumerie que la Lavande officinale.

Botanique

Nom commun : Lavande aspic
Nom botanique : Lavandula spica ou Lavandula latifolia
Famille : Lamiacées

Sous-arbrisseau poussant jusqu’à 800m d’altitude seulement (contrairement à Lavandula angustifolia). On la retrouve principalement dans la garrigue et les terrains arides et calcaires proches de la mer.

Partie distillée : Sommités fleuries
Période de récolte : A la fin de l’été

Principes actifs

Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Bornéol (30-45%)
Oxydes :  1.8 cinéole (25-35%)
Cétones : Bornéone (camphre) (10%)

A la différence de la lavande officinale, cette espèce de Lavande contient très peu d’esters.

Propriétés thérapeutiques

Anticatarrhale, expectorante
Cicatrisante cutanée
Anti-infectieuse : antifongique, virucide, antibactérienne et antivirale
Détoxifiante, purifiante et assainissante
Antalgique, anti-inflammatoire

Indications

Brûlures, par exemple les coups de soleil
Pour soulager tout type de piqûres : insectes, méduses, scorpions, serpents, vives…
Cicatrisation et réparation de la peau : plaies, psoriasis, escarres…
Toux quinteuse
Mycoses (pied d’athlète), herpès labial, acné infecté
Poussées dentaires, céphalées

Pour les affections respiratoires : à utiliser en complément d’un traitement plus spécifique.

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois.

Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité.

Attention cependant, par précaution, vous devez toujours l’utiliser diluée pour les enfants en bas âge et diviser les doses par 2.

Recettes

La voie cutanée est la voie à privilégier, mais cette huile essentielle peut également s’utiliser par voie orale ou sublinguale.

Brûlure, plaie, acné :

Appliquez délicatement 3 à 6 gouttes pures dès que possible, et renouvelez 2 à 3 fois par jour.

Vous pouvez diluer dans une huile végétale si la zone est étendue.

Piqûres :

Appliquez 2 gouttes pures le plus rapidement possible après la piqûre. Renouvelez l’application régulièrement pendant 30 minutes.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande aspic

Vous souffrez régulièrement de douleurs articulaires et musculaires, vous vous sentez « rouillé » et raide, nous avons LA solution pour vous : l’huile de soin Panaceum. C’est le soin idéal en cas de raideurs matinales, d’arthrose, d’arthrite, ou encore de tensions musculaires dues à de mauvaises positions au travail ou en voiture.

Composition

Cette huile de soin contient une synergie d’Huiles Essentielles 100% naturelles composée de :

Romarin SB bornéone

Le Romarin SB bornéone (Rosmarinus officinalis) est myorelaxant et décontractant grâce à sa composition riche en bornéone/camphre (cétone). Il permet d’agir sur les contractures musculaires, crampes, rhumatismes et arthrose. En caractérologie, cette huile essentielle est celle du « vieillard rigide, sclérosé ». Elle agit sur les maux de la vieillesse.

Lavandin

L’huile essentielle de Lavandin (Lavandula hybrida) est antalgique et anti-inflammatoire. Riche en monoterpénols et en esters (acétate de linalyle et de neryle) mais aussi grâce à sa faible concentration en camphre (en comparaison à Lavandula angustifolia qui n’en contient pas), elle permet d’agir sur les crampes, contractures musculaires du sportif avec son action myorelaxante.

Menthe des champs et Menthe poivrée

La Menthe des champs (Mentha arvensis) et la Menthe poivrée (Mentha piperita) sont des antalgiques polyvalents qui apportent une sensation de fraicheur grâce au menthol. Elles agissent sur les douleurs des sciatiques, migraines, céphalées…

Gaulthérie odorante

L’huile essentielle de Gaulthérie odorante (Gaultheria fragrantissima), composée à 99% de salicylate de méthyle, ester doté d’une fonction phénol, est une anti-inflammatoire et antispasmodique puissante. Elle a une action sur tous les traumatismes tels que hématomes, ecchymoses, déchirures, élongations, entorses, contusions, courbatures, rhumatismes articulaires ou musculaires, tendinites, crampes…

Eucalyptus citronné

L’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora ou Corymbia citriodora) est riche en citronnellal, un aldéhyde ayant une action anti-inflammatoire qui complète celle du salicylate de méthyle. L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné est myorelaxante et se révèle très intéressante dans les cas de fibromyalgie, élongations, lumbagos ou contractures. Cette huile essentielle a également une action antalgique et antirhumatismale pouvant agir sur les polyarthrites rhumatoïdes ou les tendinites.

Camphrier et Eucalyptus radié

Les huiles essentielles de Camphrier (Cinnamomum camphora sb 1.8 cinéole) et d’Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), sont riches en 1.8 cinéole, oxyde permettant d’activer la micro-circulation locale. Les échanges vasculaires et énergétiques sont améliorés.

Genévrier commun

L’huile essentielle de Genévrier commun (Juniperus communis), riche en monoterpènes, est anti-inflammatoire et antalgique. Elle a une très grande action en cas de sciatique ou rhumatisme.

Helichryse ou Immortelle

L’Helichryse ou Immortelle (Helichrysum italicum) est anti-inflammatoire. C’est l’Huile Essentielle de la circulation sanguine. C’est l’anti-hématome la plus puissante connue. Elle agit aussi bien sur les hématomes internes que externes de façon remarquable. Elle détruit les caillots par action enzymatique.

Girofle Clou

L’huile essentielle de Girofle Clou (Syzygium aromaticum), riche en eugénol (phénol), est un anti-inflammatoire et un antalgique polyvalent. Il freine la formation d’œdèmes et d’arthrite. Elle est également tonique et stimulante.

Conseils d’utilisation

Huile de soin Panaceum - Antalgique Cette huile de massage aux huiles essentielles 100 % naturelles améliore la souplesse des articulations et le bien être corporel.

Dans quels cas vous sera-t-elle utile ?

Les maux de la vieillesse : rhumatismes articulaires ou musculaires, fibromyalgie, élongations, lumbagos, polyarthrites rhumatoïdes, sciatique…

Les maux des sportifs : crampes, contractures musculaires, déchirures, élongations, entorses, courbatures, tendinites…

En cas de traumatismes : hématomes, ecchymoses, contusions…

Et aussi, maux de tête et céphalées.

Comment l’appliquer ?

Pour un bienfait optimal, massez les parties du corps (dos, bras, jambes, nuque, mains) en insistant sur les zones douloureuses.

Les produits de la gamme Douleurs & Tensions