La semaine dernière, nous vous parlions du mal des transports qui touche plus de 3 millions de personne en France de façon chronique. Pour y remédier, nous vous proposions nos gélules Confort Hépatique à prendre la veille et le jour du départ. Mais ces gélules peuvent être utiles dans bien d’autres cas que nous vous invitons à découvrir dans cet article…

Le foie est un organe essentiel à notre organisme de par ses nombreux rôles :

  • Digestion : il aide à la digestion et participe à la production d’enzymes digestives. Il synthétise également la bile et plusieurs protéines impliquées dans la coagulation du sang.
  • Épuration : il détoxifie l’organisme en métabolisant et éliminant les substances toxiques telles que l’alcool, les médicaments, les drogues…
  • Stockage : il assure un rôle de stockage pour les vitamines et glucides. Cette énergie est ensuite redistribuée à l’organisme quand c’est nécessaire.

Au quotidien, notre foie est très souvent malmené et peut être surchargé par une accumulation de mauvaise alimentation, de tabac, d’alcool ou encore de médicaments. Sa surcharge engendre alors divers troubles comme l’insomnie, l’acné, la fatigue chronique, des maux de têtes, des infections, des intoxications alimentaires/médicamenteuses, la constipation, la nausée, des vomissements…

Lorsque le foie fatigue, tout se dérègle car il n’assure plus son rôle d’élimination, de synthèse et de stockage.

Composition

Les gélules Confort Hépatique contiennent une synergie active d’Huiles Essentielles E.O.B.B.D qui vous permettront de restaurer l’activité de votre foie afin qu’il retrouve toutes ses fonctions :

Les huiles essentielles

Citron

Le Citron, riche en monoterpènes (limonène, pinène) est un régulateur hépatique. Il active le système enzymatique hépatocytaire du cytochrome P450, ce qui augmente la détoxification hépatique.

Menthe poivrée

La Menthe poivrée, riche en monoterpenols comme le menthol, est anti-inflammatoire, cholagogue et cholérétique. C’est un activateur métabolique hépatique qui augmente l’activité des hépatocytes et celle des cellules de Kupffer. Les monoterpénols, en particulier le menthol, facilitent la progression des ondes péristaltiques le long de l’arbre biliaire en fonction des besoins alimentaires.

Fenouil

Le Fenouil, riche en trans-anéthole, est un antispasmodique. Il permet de stimuler la digestion

Romarin sb 1.8 cinéole

Le Romarin sb 1.8 cinéole est un tonique hépatique polyvalent. Le 1.8 cinéole est un tonique circulatoire qui augmente le débit sanguin au sein des espaces portaux et des lobules hépatiques. Les hépatocytes, mieux vascularisés, peuvent développer leur activité métabolique.

Estragon

L’Estragon, riche en méthylchavicol (éther), est un puissant anti spasmodique des fibres lisses du cholédoque et de la vésicule biliaire.

Anis étoilé ou Badiane

L’Anis étoilé ou Badiane, riche en trans-anéthole (éther), est un décongestionnant hépatique, tonique et digestif. Elle stimule la sécrétion biliaire.

Conseils d’utilisation :

Prenez 2 gélules avec un verre d’eau le matin à jeun et 2 gélules le soir au coucher avec un verre d’eau.

Quand le foie fatigue, tout se dérègle. Un effort s’impose. Limitez les corps gras (friture), la nourriture industrielle, les sodas, les laitages, l’alcool. Employez de l’huile d’olive, des herbes et des épices, ainsi que la cuisson vapeur et à basse température.
Le matin à jeun, buvez un thé vert avec un peu de jus de citron.

Femmes enceintes et enfants de moins de 7 ans, demandez conseil à votre médecin aromathérapeute.

Les vacances arrivent et vous rêvez de partir avec vos enfants mais impossible pour eux de voyager sans être malade… Le mal des transports survient essentiellement en voiture mais aussi en bateau, avion… Rassurez-vous, il n’y a rien de grave et il existe des moyens naturels pour l’éviter et voyager en tout tranquillité. Nous allons vous donner les clés pour utiliser l’aromathérapie afin de prévenir le mal des transports et y remédier dès l’apparition des premiers symptômes.

Quelles en sont les causes ?

Le mal des transports est lié à une contradiction entre les informations reçues par les yeux qui perçoivent un mouvement et celles reçues par l’oreille interne. Ces informations sont transmises au cerveau pour être analysées et si les deux informations se contredisent, l’organisme ne peut pas juger ce qu’il se passe. C’est ce qu’on appelle communément le “mal des transports”.

Lorsque vous êtes assis en voiture, vos yeux perçoivent un mouvement à l’extérieur (route qui défile, virages…) mais en réalité votre organisme estime que vous ne vous déplacez pas physiquement. Ce phénomène crée une information contradictoire au niveau du cerveau qui ne peut pas adapter l’organisme au mouvement et engendre parfois des nausées et des vomissements. Plus le mouvement du véhicule est important et plus vous aurez de risque d’être malade.

Quels en sont les symptômes ?

Dans un premier temps, une sensation de mal-être et d’inconfort se fait ressentir dans la partie haute du ventre. Nausées, vomissements, vertiges, maux de tête, fatigue et pâleur sont les symptômes typiques du mal des transports.

En général, ces signes disparaissent à l’arrêt, quelques minutes après la sortie du véhicule. Ils peuvent aussi s’atténuer avec la répétition des voyages ou au bout de deux à trois jours en cas de déplacement prolongé.

Que faire pour prévenir le mal des transports ?

Vous devez éviter de manger des repas trop copieux, trop riche avant le départ ou même la veille. Privilégiez les repas légers.

Reposez-vous avant de partir.

Lors du voyage, restez calme et détendez-vous. Abstenez-vous de lire, d’écrire ou d’entreprendre une activité qui réclame votre attention visuelle. Regardez l’horizon et limitez la sensation de mouvement (soyez stable). N’hésitez pas à prendre l’air régulièrement et respirez profondément.

Les huiles essentielles en prévention :

Prenez la synergie d’huiles essentielles suivante avant et pendant le voyage sur un morceau de sucre ou un comprimé neutre :
1 goutte Mentha piperita (Menthe poivrée) + 1 goutte Zingiber officinale (Gingembre) + 1 goutte Citrus limon (Citron).

Ces trois huiles essentielles anti-nausées seront votre remède pour tous vos voyages.

Attention, cette recette est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Pour les enfants à partir de 5 ans : n’utilisez qu’une goutte de Citrus limon (Citron) sur un morceau de sucre avant et pendant le voyage.

Nous vous conseillons également nos gélules Confort Hépatique à prendre la veille et le jour du départ.

Comment lutter avec l’aromathérapie quand les premiers symptômes se manifestent ?

Lorsque vous sentez venir les premiers symptômes, fermez les yeux quelques minutes, respirez calmement et profondément. Prenez l’air.

Respirez quelques gouttes d’huile essentielle de Mentha piperita (Menthe poivrée). Cette huile essentielle est anti-vomitive.

Dès les premiers symptômes, prenez la synergie d’huiles essentielles citée ci-dessus (1 goutte Mentha piperita + 1 goutte Zingiber officinale + 1 goutte Citrus limon sur un support neutre).

 

Avec sa très bonne tolérance cutanée, l’huile essentielle de lavande officinale est un must dans les trousses familiales ! En plus de son parfum agréable, elle possède de nombreuses propriétés : calmante, cicatrisante, anti-inflammatoire, antiseptique, antibactérienne… Nous partons aujourd’hui à la découverte de cette huile essentielle extraordinaire.

Un peu d’histoire…

Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Diverses utilisations étaient également faites : soin des plaies au 16ème siècle, contre la peste au 18ème siècle ou encore pour éloigner le mauvais œil.

C’est au 20ème siècle que les propriétés de la Lavande officinale ont commencé à être réellement étudié grâce à René Gattefossé, un des pères fondateurs de l’aromathérapie contemporaine. Très gravement brulé lors d’une explosion dans son laboratoire, il applique cette huile essentielle sur ses plaies et obtient des résultats spectaculaires confirmant les propriétés antiseptiques et cicatrisantes de l’huile essentielle de Lavande.

L’huile essentielle de Lavande est de nos jours très utilisée en parfumerie. On la retrouve très souvent comme note de tête dans différentes compositions.

C’est également une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie. Attention à ne pas la confondre avec Lavandula stoechas ou Lavandula spica qui ont des compositions biochimiques très différentes et par conséquent une utilisation thérapeutique bien différente. Il ne faudra également pas confondre l’huile essentielle de Lavande officinale avec l’huile essentielle de Lavandin qui est issue d’une espèce hybride. Leur composition chimique et leur odeur reste similaire sans pour autant être identique. La vraie lavande étant rare, elle est souvent falsifiée et remplacée par une huile essentielle de Lavandin plus bon marché mais beaucoup moins fine.

Botanique

Nom commun : Lavande vraie (sauvage) ou Lavande officinale (cultivée) ou encore Lavande fine
Nom botanique : Lavandula angustifolia
Famille : Lamiacées

Sous abrisseau poussant entre 700 et 1800m d’altitude.

Partie distillée : Les fleurs
Floraison de Juin à Juillet

Principes actifs

Esters : Acétate de linalyle, Acétate de lavandulyle, Acétate de géranyle (50%)
Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Lavandulol, Alpha terpineol, Géraniol (35-45%)
Sesquiterpènes : Beta-caryophyllène (3-5%)

Propriétés thérapeutiques

Antispasmodique puissante, antalgique
Calmante, sédative, anti dépressive : elle permet de réparer les troubles du sommeil et les tensions diverses.
Cicatrisante, régénératrice cutanée : elle agit sur les plaies, brûlures, ulcère, irritation cutanée.
Elle est anti-inflammatoire, antiseptique et antibactérienne.

Indications

Crampes musculaires, contractures
Toux, asthme
Stress, angoisse, anxiété, insomnie
Acné, psoriasis, brulure, plaie
Rhumatismes

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois. Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité. Attention cependant à toujours l’utiliser diluer par précaution pour les enfants en bas âge.

Recettes

Brûlures, plaies, acné, eczéma

3 gouttes diluées dans une huile végétale à appliquer délicatement.

Insomnies, angoisses, stress

A utiliser seule ou en synergie avec Citrus aurantium feuilles et Chamaemelum nobile

Voie externe

Elle peut s’utiliser pure ou en dilution dans une huile végétale. Appliquer 3 gouttes du mélange pur sur la plante des pieds, les poignets et le plexus solaire pour les angoisses, insomnies.

A utiliser également en diffusion pour une atmosphère apaisante et relaxante.

Pour parfumer vos armoires ou votre lessive

Pour parfumer votre linge, vous pouvez ajouter 2 gouttes à votre lessive.
Versez 2 gouttes sur un coton et placez-le dans votre armoire pour y diffuser une odeur agréable.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande Officinale

Vous n’arrivez pas à trouver le sommeil ou vous vous réveillez plus fatigué que la veille car vous avez mal dormi ? Vous êtes stressé, fatigué, anxieux… ?

Nous vous proposons cette semaine de découvrir nos gélules Relaxation & Sommeil. Ces gélules vous aideront à vous relaxer, vous détendre, faire face aux situations stressantes dans la journée. De plus, elles vous procureront un sommeil réparateur qui vous permettra d’être en meilleure forme la journée. Elles vous aideront également à faire face et lâcher prise lors d’un évènement traumatisant (choc émotionnel).

Composition

Ces gélules contiennent une synergie active d’Huiles Essentielles E.O.B.B.D ainsi que plusieurs extraits végétaux connus pour leur action relaxante et apaisante :

Les huiles essentielles

Estragon

L’Estragon (Artemisia dracunculus), riche en méthylchavicol (éther) est un sédatif nerveux. Il calme les tensions psychiques et physiques accumulées pendant la journée. Par ailleurs, il facilite l’endormissement et procure un sommeil réparateur. Son action stimulante et antispasmodique sur l’appareil digestif et plus particulièrement sur le pancréas favorise le sommeil.

En caractérologie, l’Estragon correspond au sujet coléreux présentant des tics nerveux.

Petit Grain Bigarade ou Oranger amer

Le Petit Grain Bigarade ou Oranger amer (Citrus aurantium sd Feuilles) est calmant et apaisant. Cette huile essentielle, riche en esters et monoterpénols, est une des meilleurs antispasmodiques. Associée à Artemisia dracunculus, elle permet d’agir sur tout sorte de spasme, plus particulièrement d’origine émotionnelle, pour les personnes nerveuses notamment.

Sa composition lui permet également d’agir sur la sphère émotionnelle et réguler les tensions nerveuses qui peuvent engendrer des insomnies, stress, déprime..

Mandarine

La Mandarine (Citrus reticulata), très riche en monoterpènes (environ 96%), est apaisante. En effet, elle calme les angoisses et favorise le sommeil.

Romarin sb 1.8 cinéole

Le Romarin sb 1.8 cinéole (Rosmarinus officinalis) est un tonique hépatique polyvalent. Le 1.8 cinéole est un tonique circulatoire qui augmente le débit sanguin au sein des espaces portaux et des sinus lobulaires. Les hépatocytes, mieux vascularisés, peuvent développer leur activité métabolique. Il stimule la digestion et évite les lourdeurs digestives nocturnes qui peuvent altérer la qualité du sommeil.

Camomille noble

La Camomille noble (Chamaemelum nobile), riche en esters, apaise les troubles liés à l’hypersensibilité nerveuse, aux chocs émotionnels et affectifs. Son action antispasmodique et calmante permet d’agir sur les crises de nerfs, hystérie, crises de spasmophilie. En caractérologie, c’est l’huile essentielle des personnes hypersensibles ayant du mal à s’adapter, à faire confiance, à lâcher prise.

Matricaire

La Matricaire (Matricaria recutita), riche en sesquiterpènes, est calmante et sédative.

Les extraits végétaux

Valériane

La Valériane (Valeriana officinalis) est sédative et relaxante. Ses propriétés sont reconnues depuis l’Antiquité. Déjà Hippocrate et Dioscoride prescrivaient la valériane pour traiter l’insomnie. Elle permet de réguler les troubles du sommeil et de lutter contre l’anxiété et la nervosité sans créer d’accoutumance.

Mélisse

La Mélisse (Melissa officinalis) est antispasmodique et calmante. Elle aide à lutter contre les insomnies dues au stress, angoisse, anxiété…

Gélules Relaxation & Sommeil

Conseils d’utilisation :

Prenez 2 gélules par jour avec un verre d’eau, avant les repas.

Pensez aussi aux bonnes habitudes à adopter en plus du traitement, comme diner léger, ne pas travailler sur son ordinateur le soir, aller marcher pour prendre l’air (mais pas de sport, cela réveille !)…

Femmes enceintes et enfants de moins de 7 ans, demandez conseil à votre médecin aromathérapeute.