Articles

L’huile essentielle de Lavande aspic est un incontournable de la trousse d’urgence. On l’utilise le plus souvent pour soulager les brûlures superficielles, apaiser les piqûres d’insectes mais aussi pour favoriser la cicatrisation des petits problèmes de peau. En effet, elle est également reconnue pour ses propriétés réparatrice, régénérante et assainissante en ce qui concerne les problèmes cutanés.

Un peu d’histoire…

Cette espèce de Lavande provient de la même étymologie que la Lavande officinale dont nous vous avons déjà parlé il y a quelques semaines. Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Autrefois, toutes les espèces de Lavande étaient désignées sous le même nom de « spic » sans distinction. Ce n’est que vers les années 1750 qu’elles furent différenciées et classées selon leurs caractéristiques botaniques puis elles seront ensuite bien différenciées suivant leurs caractéristiques biochimiques.

La lavande aspic est une variété sauvage, non cultivée.

Cette espèce de Lavande contient une petite quantité de camphre ce qui la différencie en partie de la Lavande officinale. Son parfum est donc légèrement différent car plus camphré. C’est pour cela qu’elle n’est pas autant utilisée en parfumerie que la Lavande officinale.

Botanique

Nom commun : Lavande aspic
Nom botanique : Lavandula spica ou Lavandula latifolia
Famille : Lamiacées

Sous-arbrisseau poussant jusqu’à 800m d’altitude seulement (contrairement à Lavandula angustifolia). On la retrouve principalement dans la garrigue et les terrains arides et calcaires proches de la mer.

Partie distillée : Sommités fleuries
Période de récolte : A la fin de l’été

Principes actifs

Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Bornéol (30-45%)
Oxydes :  1.8 cinéole (25-35%)
Cétones : Bornéone (camphre) (10%)

A la différence de la lavande officinale, cette espèce de Lavande contient très peu d’esters.

Propriétés thérapeutiques

Anticatarrhale, expectorante
Cicatrisante cutanée
Anti-infectieuse : antifongique, virucide, antibactérienne et antivirale
Détoxifiante, purifiante et assainissante
Antalgique, anti-inflammatoire

Indications

Brûlures, par exemple les coups de soleil
Pour soulager tout type de piqûres : insectes, méduses, scorpions, serpents, vives…
Cicatrisation et réparation de la peau : plaies, psoriasis, escarres…
Toux quinteuse
Mycoses (pied d’athlète), herpès labial, acné infecté
Poussées dentaires, céphalées

Pour les affections respiratoires : à utiliser en complément d’un traitement plus spécifique.

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois.

Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité.

Attention cependant, par précaution, vous devez toujours l’utiliser diluée pour les enfants en bas âge et diviser les doses par 2.

Recettes

La voie cutanée est la voie à privilégier, mais cette huile essentielle peut également s’utiliser par voie orale ou sublinguale.

Brûlure, plaie, acné :

Appliquez délicatement 3 à 6 gouttes pures dès que possible, et renouvelez 2 à 3 fois par jour.

Vous pouvez diluer dans une huile végétale si la zone est étendue.

Piqûres :

Appliquez 2 gouttes pures le plus rapidement possible après la piqûre. Renouvelez l’application régulièrement pendant 30 minutes.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande aspic

Avec sa très bonne tolérance cutanée, l’huile essentielle de lavande officinale est un must dans les trousses familiales ! En plus de son parfum agréable, elle possède de nombreuses propriétés : calmante, cicatrisante, anti-inflammatoire, antiseptique, antibactérienne… Nous partons aujourd’hui à la découverte de cette huile essentielle extraordinaire.

Un peu d’histoire…

Lavande vient du latin lavare qui signifie « laver ». En effet, autrefois on utilisait la lavande dans les lavoirs puis on en plaçait également dans le linge propre pour le parfumer. L’odeur fleurie très agréable de cette plante était très appréciée.

Les Egyptiens et les Grecs l’utilisaient également pour parfumer leurs bains.

Diverses utilisations étaient également faites : soin des plaies au 16ème siècle, contre la peste au 18ème siècle ou encore pour éloigner le mauvais œil.

C’est au 20ème siècle que les propriétés de la Lavande officinale ont commencé à être réellement étudié grâce à René Gattefossé, un des pères fondateurs de l’aromathérapie contemporaine. Très gravement brulé lors d’une explosion dans son laboratoire, il applique cette huile essentielle sur ses plaies et obtient des résultats spectaculaires confirmant les propriétés antiseptiques et cicatrisantes de l’huile essentielle de Lavande.

L’huile essentielle de Lavande est de nos jours très utilisée en parfumerie. On la retrouve très souvent comme note de tête dans différentes compositions.

C’est également une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie. Attention à ne pas la confondre avec Lavandula stoechas ou Lavandula spica qui ont des compositions biochimiques très différentes et par conséquent une utilisation thérapeutique bien différente. Il ne faudra également pas confondre l’huile essentielle de Lavande officinale avec l’huile essentielle de Lavandin qui est issue d’une espèce hybride. Leur composition chimique et leur odeur reste similaire sans pour autant être identique. La vraie lavande étant rare, elle est souvent falsifiée et remplacée par une huile essentielle de Lavandin plus bon marché mais beaucoup moins fine.

Botanique

Nom commun : Lavande vraie (sauvage) ou Lavande officinale (cultivée) ou encore Lavande fine
Nom botanique : Lavandula angustifolia
Famille : Lamiacées

Sous abrisseau poussant entre 700 et 1800m d’altitude.

Partie distillée : Les fleurs
Floraison de Juin à Juillet

Principes actifs

Esters : Acétate de linalyle, Acétate de lavandulyle, Acétate de géranyle (50%)
Alcools terpéniques (monoterpénols) : Linalol, Lavandulol, Alpha terpineol, Géraniol (35-45%)
Sesquiterpènes : Beta-caryophyllène (3-5%)

Propriétés thérapeutiques

Antispasmodique puissante, antalgique
Calmante, sédative, anti dépressive : elle permet de réparer les troubles du sommeil et les tensions diverses.
Cicatrisante, régénératrice cutanée : elle agit sur les plaies, brûlures, ulcère, irritation cutanée.
Elle est anti-inflammatoire, antiseptique et antibactérienne.

Indications

Crampes musculaires, contractures
Toux, asthme
Stress, angoisse, anxiété, insomnie
Acné, psoriasis, brulure, plaie
Rhumatismes

Contre-indications

Cette huile essentielle peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et pour les bébés de plus de 6 mois. Elle dispose d’une très bonne tolérance cutanée et présente très peu de toxicité. Attention cependant à toujours l’utiliser diluer par précaution pour les enfants en bas âge.

Recettes

Brûlures, plaies, acné, eczéma

3 gouttes diluées dans une huile végétale à appliquer délicatement.

Insomnies, angoisses, stress

A utiliser seule ou en synergie avec Citrus aurantium feuilles et Chamaemelum nobile

Voie externe

Elle peut s’utiliser pure ou en dilution dans une huile végétale. Appliquer 3 gouttes du mélange pur sur la plante des pieds, les poignets et le plexus solaire pour les angoisses, insomnies.

A utiliser également en diffusion pour une atmosphère apaisante et relaxante.

Pour parfumer vos armoires ou votre lessive

Pour parfumer votre linge, vous pouvez ajouter 2 gouttes à votre lessive.
Versez 2 gouttes sur un coton et placez-le dans votre armoire pour y diffuser une odeur agréable.

Nos produits contenant de l’huile essentielle de Lavande Officinale