L’Aromathérapie, une SCIENCE

Bénéficiez pleinement des bienfaits des Huiles Essentielles, produits de soins et traitements aromathérapeutiques du laboratoire Panacea Pharma ; ils participent au maintien de votre santé, avec efficacité et en toute innocuité.

Panacea Pharma, c’est 30 ans de savoir-faire, de créations, d’analyses et de compétences.

Les Huiles Essentielles, quelques données

Comment identifie-t-on une Huile Essentielle et contrôle-t-on sa qualité ?

De ce qui va suivre dépend la bonne utilisation des Huiles Essentielles et des remèdes aromathérapeutiques.

Les Huiles Essentielles de qualité sont encore rares. Il en existe mais elles ne représentent pas la majorité du genre. Trop d’essences proposées sur le marché sont d’origine incertaine, d’odeur grossière et, surtout, de composition biochimique aléatoire. Employer ces produits pour traiter le rhume d’un enfant relève de la loterie ; la probabilité de tomber juste est mince et leur usage peut s’avérer néfaste.

Sur le marché de l’Aromathérapie, des efforts de traçabilité demeurent nécessaires en ce qui concerne les précisions sur l’origine de l’essence, les appellations botaniques et variétés de la plante ainsi que sur la constance de leur Spécificité Biochimique (explication plus bas), caractéristiques dont dépendent en partie les propriétés du produit.

Aujourd’hui, les critères EOBBD « Essential Oils Botanically and Biochemically Defined » auxquels se conforme le laboratoire Panacea Pharma sont les seuls à garantir la qualité des Huiles Essentielles auprès des prescripteurs et des consommateurs.

Les propriétés thérapeutiques d’une Huile Essentielle dépendent de sa composition biochimique qui s’élabore en fonction de plusieurs facteurs :

1-l’espèce botanique
de la plante aromatique ainsi que sa variété (une Lavande aspic produit une essence différente d’une Lavande officinale var. fragrans),

2-le biotope – milieu environnant –
dans lequel elle pousse (l’Huile Essentielle de Romarin du Maroc a une composition différente de celle extraite d’un Romarin de France),

3-son génotype – l’héritage génétique particulier –
(un Thym vulgaire peut être riche en thymol, en carvacrol, en linalol, en géraniol…),

4-son stade de développement – plante entière fleurie, fructifiée, bois, graines…
(une Huile Essentielle d’Aneth distillée plante entière fraîche est différente d’une Huile Essentielle d’Aneth distillée lorsque les graines sont matures),

5-l’organe distillé – feuilles, fruits, fleurs, racines, etc. –
(Une Huile Essentielle de Coriandre feuilles n’a pas la même composition biochimique qu’une Huile Essentielle de Coriandre graines),

6-la qualité de l’extraction
(une bonne matière végétale mal distillée donnera une Huile Essentielle incomplète ou gâtée).

Ces facteurs contribuent à la particularité de chaque Huile Essentielle qui est définie sous le nom de « Spécificité Biochimique » (terme que Philippe Mailhebiau, Aromatologue, a créé au début des années 80. Voir le site www.aromanet.com).

Connaître la « carte d’identité » d’une Huile Essentielle et sa Spécificité Biochimique est indispensable pour les employer à bon escient.

Le laboratoire Panacea Pharma met à votre disposition les meilleures Huiles Essentielles du marché, conformes aux normes E.O.B.B.D. Quality-Assurance (Essential Oils Botanically & Biochemically Definded). Pour une information plus approfondie, voir le site www.aromanet.com.